Heures supplémentaires et Middle Office: une victoire !

Depuis plusieurs mois, l’Unsa Adecco s’est attaqué à un sujet bien connu du Middle Office, que sont les heures supplémentaires. Certes, la vanne y est plus facilement ouverte que dans bien des agences où la charge de travail est aussi ingérable, mais comment sont-elles gérées ?

Ces heures sont censées faire l’objet d’une déclaration dans SMARTRH et là… on compte sur les phalanges d’un demi pouce les responsables de zones MO ayant appliqué la règle ! Certains responsables d’équipe, consciencieux, ont mis en place des suivis manuels sur divers formats, bien leur en a pris pour leurs équipes.

En effet, une de nos élues a interpelé la direction du Middle Office sur le fait que les heures récupérées ne bénéficient pas de majoration contrairement au paiement ce qui n’est pas normal. La direction RH ayant aimablement confirmé que la récupération est soumise à majoration, un mini séisme administratif a ébranlé ce cher Middle Office.

Magiquement la plupart des sites se sont mis à appliquer une règle de « paiement des heures supplémentaires sauf si le collaborateur demande à récupérer » au lieu de « récupération sans majoration dans le mois voire 2 mois voire 3 mois voire plus si surtout on fait en sorte de ne rien payer » et le service RH a lancé un grand état des lieux des heures récupérées non majorées ces dernières années avec pour objectif de régulariser la situation au plus tôt en organisant les temps de récupération correspondant aux 25% de majoration non allouées initialement.

Cette victoire n’est pas anecdotique, elle marque un changement dans les pratiques de la direction mise face à ses responsabilités, mais elle est aussi l’occasion d’identifier les sites / directeurs de zone qui n’utilisent pas SMART, ne suivent pas les heures supplémentaires effectuées par leurs collaborateurs. Pourquoi ? Image, orgueil, mauvaise idée ?

Tout va bien chez moi ! Nous clôturerons dans les délais…

Gestionnaires de comptes, vous qui faites des heures à n’en plus finir pour clôturer dans les temps sans jamais qu’elles ne soient déclarées. Qui travaillez le samedi, le dimanche pour pallier à des absences. Sachez-le, contrairement à ce qu’on vous laisse entendre ce n’est pas la norme. Ailleurs ces heures font l’objet de cookies qui, s’ils ne peuvent être pris, justifient des dépassements d’heures payés. Que vous les fassiez à 20h le mercredi, 15h le samedi ou 11h le dimanche.

Faites vous connaître, réclamez ce qui vous revient de manière légitime, car OUI la direction Middle Office autorise les dépassements et le paiement des heures supplémentaires lorsqu’il le faut, dans le cadre prévu par les accords d’entreprise.

Contactez-nous !