Best Of du pire d’Adecco en 2021

A la télévision, qui dit fin d’année dit bêtisier, partant du principe qu’il faut savoir garder un peu d’humour même dans les pires circonstances, nous avons décidé de nous y essayer.

Adecco en 2021 c’est….

  • Un fichier RH contenant des données personnelles qui a atterrit non anonymisé sur les boîtes mail des Délégués Syndicaux Centraux.
  • Un fichier de « projection de scenarios RH» qui s’est retrouvé dans la presse. A noter que nous étions bien loin de la science-fiction ou alors nos RH sont voyants au vu des départs « imaginés » et des départs confirmés.
  • Des milliers de paie de CDI I à régulariser suite à un « oubli » dans les calculs des GMMR.
  • Un « oubli » de conversion des minutes en centièmes sur le paiement des heures supplémentaires des salariés permanents sur tout un mois (honte à eux (les salariés) qui pourraient faire des heures supplémentaires en chiffre rond pour en simplifier le paiement).
  • Une « erreur » dans la prise en compte des fichiers pour le calcul du booster qui a conduit à un paiement du booster du trimestre 1 à la place du trimestre 2. Pour certains, absence de prime alors qu’ils y avaient droit, pour d’autres prime incomplète et encore pour d’autres prime versée alors que pas le droit sur le deuxième trimestre (montant non récupéré).
  • La communication d’un éléments NAO d’Adecco Group dans les NAO Adecco France. Et oui, chez Adecco Group sans véhicule de fonction (globalement donc des personnes sur les sièges de Paris / Villeurbanne) vous recevriez une prime carburant. Adecco France dans une agence au milieu de la pampa sans transports en commun disponible en revanche, on vous dira que l’entreprise n’a pas à participer…

Mais sinon…. Félicitations à tous, vous avez été pragmatiques, efficaces, avez fait la preuve de votre adaptabilité et êtes restés combatifs en cette année 2021 qui n’a pas été sanitairement ce que nous espérions a dit notre PDG.

Finalement qu’est ce qui est le plus cocasse ça ou le fait qu’ils nous remercient et agitent des adjectifs qualificatifs positifs le même jour que la communication des NAO sans augmentations générales, avec une augmentation ridicule sur certains métiers seulement (les autres votre activité n’est pas importante ou vous êtes trop payés apparemment) et aucunes avancées dignes de ce nom ?

Des résultats NAO à la hauteur de la considération d’ Adecco envers ses salariés

ADECCO est-elle une société qui nous veut du bien ou qui nous pousse à la sortie ?

Fin 2021 a un goût amer pour les salariés avec le nouveau système de rémunération. Vous êtes nombreux à nous faire part d’une perte de salaire conséquente.

Les budgets 2022 descendent à la maille agence… ce n’est plus de l’ambition, ce sont des objectifs irréalisables, démotivants.

L’UNSA attendait beaucoup des négociations sur les salaires …  

L’UNSA avait porté comme revendication principale une augmentation générale au minimum de 3% pour l’ensemble des salariés (cadres et non cadres). Or, L’UNSA déplore encore une fois les propositions de la Direction suite aux réunions de négociation.

En un mot : aucune augmentation générale !

Enfin, presque ! En effet, Adecco doit considérer que tous les salariés de l’entreprise en particulier les cadres, les gestionnaires de formation, les CHAF, les commerciaux …. ne sont pas suffisamment méritants pour se voir octroyer une augmentation.

Pourquoi ?

La Direction ne se cache pas en disant que la volonté de l’entreprise n’a jamais été d’aller sur les augmentations générales (AG) mais préfèrent octroyer aux salariés des augmentations individuelles suite à leur performance. A bon entendeur, si vous n’avez pas eu d’augmentation individuelle, posez-vous les bonnes questions !!!

Toutefois, la Direction a conscience que certains métiers ne sont pas en phase avec les salaires pratiqués sur le métier. Pour se faire, elle a trouvé une solution fort généreuse pour rattraper le marché et ciblé 5 métiers qui à ses yeux méritent une augmentation automatique de 30 € brut. Non il n’y a pas d’erreur, il ne manque pas de zéro !! il faut bien lire trente euros !

Vous comme nous, l’aurez compris : et les autres salariés ? A priori vous ne devez pas contribuer suffisamment au quotidien pour produire de la valeur ajoutée, remonter des dividendes à nos actionnaires …., ou alors Adecco doit considérer que vos salaires sont en phase avec le marché .

Drôle de façon de motiver les salariés.

Pourtant Adecco a les moyens financiers puisqu’il a été en capacité de s’offrir un Pure Player comme Qapa ….

Observatoire LHH : quelles conclusions pour Adecco?

Dans un article paru sur aef info (disponible ici pour les abonnés) nous apprenons que d’après une étude faite par l’observatoire LHH (merci la Family) les entreprises sont optimistes pour 2022 et 95% des entreprises interrogées prévoient des augmentations de salaire sur 2022 avec un taux médian de 1.8%.

La grande question est donc de savoir si LHH a interrogé Adecco et si Adecco va suivre la tendance …

A suivre lors des prochaines réunions NAO dont nous ne manquerons pas de vous partager nos propositions.

Démarchage de nos clients par Qapa : la lettre de l’Unsa à Alexandre Viros

Nous sommes nombreux à avoir appris par nos propres clients le démarchage fait par Qapa avec des propositions de prix mettant les agences en difficulté commercialement. Que répondre lorsque l’on est pas au courant? Quelle crédibilité alors même que le démarchage est fait avec la marque Adecco? Cliquez sur le lien ci-dessus pour consulter le courrier envoyé par l’Unsa.