Communications syndicales et boites mail pro : pourquoi pas l’Unsa?

Afin de favoriser un dialogue social constructif permettant la mise en place de projet sans incidence la Direction a tout intérêt à ce que certaines organisations syndicales soient de la partie, quitte à se retrouver comme dans une pièce théâtre à jouer le méchant ou s’approprier des victoires dont elles ne sont pas à l’origine . Pendant combien de temps comptent-ils duper ainsi les salariés ?

En effet, depuis quelques temps certaines organisations syndicales sont autorisées à communiquer avec l’ensemble des agence via les boites mails alors que cela est contraire à l’accord de droit syndical .

L’UNSA respecte les accords qu’elle signe mais ce n’est pas le cas de tout le monde. 

L’UNSA demande des sanctions… la direction va t-elle le faire auprès de ses protégés ? 

Le Contrat d’Alternance Reconversion

Comment retrouver un emploi après un accident du travail et/ou maladie professionnelle?

Ce contrat a été mis en place par l’accord du 29 novembre 2019 « en faveur du développement des compétences et des qualifications des salariés de la branche du travail temporaire tout au long de leur vie professionnelle »

Le CAR vous permet d’acquérir de nouvelles compétences, par le biais d’un parcours de formation de 12 mois maximum, compatibles avec vos aptitudes afin de vous permettre le retour à l’emploi.

Vous êtes rémunérés au taux horaire de votre dernière mission sur les périodes de formation et obtenez au terme du parcours une qualification ou une certification.

Cliquez ci dessous pour télécharger la fiche de l’AKTO avec tous les détails.

Accord d’entreprise en faveur de l’intégration et du maintien dans l’emploi des salariés en situation d’handicap

L’UNSA signataire.

Cet accord concerne Adecco Solution (Nord, IDF, Est Sud et Ouest) – Middle Office, PME, Onsite et Spring

L’objectif est de favoriser l’intégration et le maintien dans l’emploi. Adecco s’engage au travers de cet accord à recruter durant cet accord 93 salariés en CDI, CDD, alternants et stagiaires.

Attirer des candidats en situation de handicap et en forçant la visibilité de nos offres (via Agefiph ), participer à des forums nationaux et régionaux ( Duo Day) , recherche et développer des partenariats comme Cap Emploi…

Chaque recruteur bénéficiera d’une formation en. Classe virtuelle sur le handicap.

Avec le CFA Recruter Autrement, Adecco s’engage à recruter 10% des recrutements en alternance au profit de ce public.

Pour les salariés à l’emploi chez Adecco et en situation de handicap, il y aura un accompagnement et un aménagement des situations de travail si nécessaire.

En cas d’arrêt maladie > 3 mois, Adecco veillera au maintien du lien social. Lors du retour à l’emploi, un entretien de ré accueil sera mis en place afin de s’assurer de la bonne reprise.

Pour les salariés ante fine de carrière, un accompagnement spécifique sera mis en place à la demande su salarié à 3 ans de la retraite. 30 jours par an seront accordés en plus des congés payés légaux. Le salarié pourra poser 5 jours max / mois.

Le salarié ne pourra pas affecter ces 30 jours sur le CET, il n’y aura pas non plus d’indemnité en cas de non prise.

L’ensemble des managers seront formés sur le handicap afin de s’assurer de l’efficacité de l’intégration mais également du maintien dans l’emploi.

Dans le cadre des démarches administratives pour une première demande ou renouvellement, 2 demi-journées seront accordées.

Les aménagements mobilisables : 

– ergonomiques du poste de travail

– organisationnels : aménagement des horaires, temps de pause, télé travail

– déplacement domicile – travail 

– aide au financement des appareillages auditifs, en complément de la participation de la sécurité sociale, mutuelle… dans la limite de 200 € par salarié.

Adecco s’engage à développer ses collaborations avec le secteur du handicap (STPA et TIH) pour répondre spécifiquement aux besoins identifiés au sein de groupe.

Mise en place d’une commission de suivi dans laquelle les organisations syndicales seront présentes, réunion tous les semestres. Elle aura pour principale mission le suivi de la réalisation du plan d’actio de l’accord.

Formation et reconversion

Un accord Pro A au niveau de la branche pour les intérimaires a été signé à l’unanimité . Celui ci a pour objet de permettre aux CDI intérimaires d’accéder à des formations qualifiantes suite à un projet de reconversion ou de promotion.

Projet d’accord Egalité Pro et QVT

Equilibre vie privée – vie professionnelle.

Cet accord sur l’égalité professionnelle et qualité de vie au travail couvre non seulement le sujet de l’égalité homme – femme mais aussi de l’équilibre vie privée – vie professionnelle, toute forme de discrimination dans le recrutement, l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des salariés en situation de handicap, le droit d’expression directe et / ou collective des salariés, droit à la déconnexion, mobilité et transports doux, la mise en place d’un régime de prévoyance.

Les sujets sont vastes et nombreux. Aucun n’a moins d’importance que l’autre et tous ont une incidence pour les salariés.

Un salaire égal à compétences égales, le respect des temps de travail contractuel, le droit de s’exprimer dans le respect et l’écoute mutuelle, l’accompagnement et l’adaptation du poste de travail lorsque survient un handicap, les mêmes droits, les mêmes chances. Tout ce qui devrait aller de soi mais ne l’est pas encore toujours, partout.

Nous voudrions toujours mieux, faire mieux est toujours possible. Le projet ne nous donne pas entière satisfaction. Toutefois il contient de vraies évolutions par rapport à l’accord précédent.

Du chemin reste à faire sur ces sujets et l’UNSA restera force de proposition. Nous avons pris la décision de signer cet accord.

Cependant la majorité des syndicats n’ayant pas validé l’accord la direction mettra en place un plan d’action unilatéral.

Télétravail : information

Information sur le projet d’accord télétravail.

Si la crise sanitaire a eu du bon c’est bien de casser les codes et de rendre possible l’impossible sur le télétravail. Qui aurait parié il y a de cela un an que l’ensemble des métiers adecco sont compatibles au télétravail ? Sincèrement… Pas nous.

Nous avons reçu début janvier le projet d’accord de la direction faisant suite aux négociations. Nous sommes en discussion avec Adecco concernant certains points du projet qui ne reprennent pas, selon nous, les éléments présentés en négociation.

Avec, toujours, un point bloquant à ce jour qui est l’absence d’indemnisation des frais engagés par le salarié en télétravail. Nous ne sommes pas sensibles à l’argument de la direction qui est de dire que ces frais sont compensés par le temps de trajet non effectué et les frais de déplacements économisés. Notamment parce que pour tous les salariés prenant les transports en commun le coût de l’abonnement reste le même que l’on aille 5 jours ou 3 jours par semaine au bureau.