Rémunération variable : les « omissions » de la Direction

Pas vu, pas pris, c’est que qu’a du se dire la Direction des Ressources Humaines…

Derrière les portes closes, des managers ont appris au détour de visio et autre webinars, qu’une partie de leurs collaborateurs n’auront pas besoin de signer d’avenant pour « adhérer » au nouveau système de rémunération.

Alertés, les élus ont immédiatement demandé des précisions à l’entreprise. En effet lors de la présentation de ce système de rémunération, Adecco nous a assuré qu’il est basé sur le volontariat et doit faire l’objet d’une adhésion via la signature d’avenant. Il s’avère que depuis septembre 2018 Adecco a ajouté une phrase dans les avenants proposés à la signature (avenant de rem, avenant de poste etc) valant acceptation par défaut de tout futur changement dans les modalités de la rémunération variable.

Cela signifie donc que les salariés qui ont signé un avenant après septembre 2018 et pour qui il n’est pas prévu de modification dans le taux de variable cible n’auront pas la possibilité de signer ou non, d’adhérer ou non, puisqu’en signant en 2018 ils ont adhéré par défaut à tout futur nouveau système.

L’UNSA est en contact avec ses conseils pour évaluer la légitimité de ces avenants antérieurs sur un système de rémunération non existant. Contactez-nous pour être accompagné.

Nous constatons une fois de plus la sincérité d’Adecco dans ses velléités de dialogue social constructif et transparent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s