COMMENT VOTER ET AMPLIFIER LE SCORE DE L’UNSA ADECCO AU DEUXIEME TOUR?

1/ Je reçois l’enveloppe.

ATTENTION  TRÈS IMPORTANT

ENVELOPPE ELECTIONS

2/ J’ouvre mon enveloppe et je choisis mes BULLETINS  UNSA  Adecco ci-dessous:

BULLETINS UNSA

3/ Je mets les 4 bulletins UNSA Adecco uniquement  dans l’enveloppe T ci-dessous:

ENVELOPPES RETOURS

4/ Le tour est joué ! Je renvoie tout dans l’enveloppe T .

Pour moi c’est fait. Et vous ? Vite, décidez, soyez acteurs du dialogue social, choisissez vos représentants.

20160622_213336

LOUER LES APPARTS ADECCO RELAX POUR LE WEEK-END ,UN REVE REALISE GRACE A L’UNSA ADECCO

BANDEAU NEW ADECCO RELAX                                           IMAGE ADECCO RELAX ETE

Depuis plusieurs années, vous en avez rêvé, l’UNSA l’a réalisé.

Merci beaucoup à Catherine ONILLON à qui l’UNSA avait confié cette mission d’ouvrir les

appartements adecco relax à la location le week-end.

C’était un engagement de campagne , et grâce au soutien et au vote de nos alliés, nous l’avons réalisé.

S’engager oui, agir et respecter ses engagements c’est encore mieux.

L’UNSA c’est le syndicat de réalisation des engagements.

Pour suivre particulièrement le projet, l’UNSA vous confirme que dès le 15 Juillet, il sera opérationnel.

Les conditions à noter:
Vendredi Samedi Dimanche
Samedi Dimanche Lundi
Vendredi Samedi Dimanche Lundi
Le  forfait 3 jours sera de  90€ et le  forfait de  4 jours à 120€
Vous paierez par carte bancaire, attention nous avons supprimé le chèque caution et juste
une attention sur l’honneur à retourner par mail.
La période de réservation sera du lundi matin 9h au mercredi après-midi 16h.
Précision importante, aucun retrait de points pour les locations au week-end.
Nous vous en dirons plus prochainement.

COMMENT FAIRE RECONNAITRE VOTRE BURN OUT COMME MALADIE PROFESSIONNELLE ?

Le décret 2016-756 du 7 juin 2016, JO du 9 juin 2016, met en place des modalités spécifiques de traitement des dossiers de reconnaissance des pathologies psychiques (épuisement professionnel, « burn-out »…) comme maladie professionnelle.

Pour mémoire, une maladie peut être reconnue comme maladie professionnelle si elle figure sur l’un des tableaux annexés au Code de la sécurité sociale.

Toute affection qui répond aux conditions médicales, professionnelles et administratives mentionnées dans les tableaux est présumée d’origine professionnelle (délai de prise en charge depuis la fin de l’exposition au risque, durée d’exposition au risque le cas échéant et liste des travaux effectués).

La reconnaissance de la maladie professionnelle est soumise à l’avis du Comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP) lorsque la maladie figure dans un tableau mais n’a pas été contractée dans les conditions précisées à ce tableau, ou lorsque la maladie ne figure pas dans un tableau des maladies professionnelles, mais il est établi qu’elle est essentiellement et directement causée par le travail et qu’elle a entraîné une incapacité permanente d’au moins 25 %.

La loi sur le dialogue social du 17 août 2015 a inscrit explicitement dans la législation la possibilité de reconnaître des pathologies psychiques comme maladie professionnelle « hors tableau ». Ces pathologies ne bénéficient donc pas de la présomption d’imputabilité au travail et il doit être prouvé par le salarié victime que la pathologie est due au travail, un taux d’IPP d’au moins 25% devant lui être attribué (art L 461-1 et R 461-8 Code de la sécurité sociale).

Le décret 2016-756 du 7 juin 2016, JO du 9 juin 2016, met en place des modalités spécifiques de traitement des dossiers de reconnaissance des pathologies psychiques (épuisement professionnel, « burn-out »…) comme maladie professionnelle.

Le décret adapte en conséquence la procédure d’instruction en vue de faciliter la reconnaissance du caractère professionnel des maladies psychiques en prévoyant l’intégration d’un spécialiste aux Comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles. Ainsi, le professeur des universités-praticien hospitalier ou le praticien hospitalier particulièrement qualifié en pathologie professionnelle peut être remplacé par un professeur des universités-praticien hospitalier ou un praticien hospitalier spécialisé en psychiatrie (art. D 461-27 Code de la sécurité sociale).

En outre, le médecin-conseil de la CPAM ou le CRRMP doit faire appel, chaque fois qu’il l’estime utile, à l’avis d’un médecin spécialiste ou compétent en psychiatrie (art. D 461-27 CSS).

Le CRRMP rend alors un avis motivé qui permettra à la CPAM de statuer sur le caractère professionnel ou non de la maladie.

Sources Village Justice by Aurélie ARNAUD, Avocate.

SEMAINE DE LA SANTE AU TRAVAIL,L’UNSA AGIT ET PROPOSE

L’UNSA Adecco a été à l’origine de plusieurs avancées dans ce domaine durant cette mandature, le bien être au travail est devenu une thématique majeure avec des inspections CHSCT régulières, des visites d’agences, des enquêtes et droits d’alerte si nécessaire.

Un travail de fond a été réalisé par le bais d’audit et de visites de terrain notamment sur la gestion du temps de travail dans l’entreprise sur les segments Spring, Middle office et agences isolées.

Il est très utile de rappeler à nos collègues le travail fourni par vos élus UNSA sur l’ensemble des directions régionales depuis 2012.

A notre direction, Monsieur CATOIR et Monsieur  MARTINEZ, nous vous demandons d’aller au delà des catalogues de bonnes intentions et des déclarations médiatiques.

Merci de cesser immédiatement les saisies sur salaires, ces saisies sont non seulement illégales mais aussi humiliantes pour les salariés concernés, des mères de familles , des pères de familles se retrouvent dans l’impossibilité de payer leurs factures de cantines, et de loyer.

Certains de nos collègues  sont aujourd’hui en arrêt maladie, l’UNSA dit STOP!

Et pendant ce temps…

COMM BIEN ETRE AU TRAVAIL